Archives de catégorie : BLOG

Projection de « LA FÊTE EST FINIE » le 11 juin 2015

Jeudi 11 juin 2015 à 20h30,  une projection  organisée par PIXEL[13] en partenariat avec Sauve qui peut le court métrage.

LA FÊTE EST FINIE
(72 min HDV 2014)
un film de Nicolas Burlaud qui parle de culture et d’urbanisme :

Marseille est en passe de devenir une ville comme les autres. Sous les assauts répétés des politiques d’aménagement, elle se lisse, s’embourgeoise, s’uniformise. Cette transformation se fait au prix d’une exclusion des classes populaires, repoussées toujours plus au Nord. Son élection en 2013 au titre de « Capitale européenne de la culture » a permis une accélération spectaculaire de cette mutation. Là où brutalité et pelleteuses avaient pu cristalliser inquiétude, résistances et analyses, les festivités nous ont plongés dans un état de stupeur. Elles n’ont laissé d’autre choix que de participer ou de se taire …

La projection aura lieu en présence du réalisateur et sera suivie d’une discussion.

Prix Libre

Renseignements / Contact : 06 19 231 232
http://lafeteestfinie.primitivi.org/
http://www.clermont-filmfest.com/

Bande annonce :

 

Accès :
La Jetée
Sauve qui peut le court métrage
6 Place Michel-de-l’Hospital
63058 Clermont-Ferrand cedex 1

Bus :
Arrêt Michel de l’Hospital : lignes 3 / 4 / 12
Arrêt Faculté ou Carnot : lignes B / 6 / 8 / 9 / 10 / 13 (5 min. à pieds)

Tram :
Arrêts Delille et Universités (10 min. à pieds)

affiche_lfef_web-copie

REPENSER LA VILLE. Les fabriques alternatives de l’urbanité.

Nous interviendrons ce vendredi 27 mars 2015  au Pavillon de l’Arsenal (Paris 7e) à la rencontre débat « Repenser la ville, les fabriques alternatives de l’urbanité »

Cette rencontre-débat, préparée par Colombine Noébès-Tourrès, Marie Monclus, Clémence Pierre et Samir Ketila, s’inscrit dans le cadre du cycle art [espace] public du Master professionnel « Projets culturels dans l’espace public » ( Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : 10 rencontres-débats visant à présenter 10 lignes de force pour la création artistique en espace public des 10 prochaines années. Programme complet : http://masterpcep.over-blog.com/

Pavillon de l’Arsenal, 21 boulevard Morland, 75004 Paris
(métro : ligne 7 station Sully-Morland).

Rencontre de 18h30 à 21h sur inscription à l’adresse suivante :
artespacepublic2015[@]gmail.com

Rencontre 20150327 Pavillon Arsenal

Atelier Projecteurs sur le Village : le Film …

Pendant 5 jours, les enfants ont entièrement réalisé un film d’animation  » Panique en Ville »en papier découpé.

Un travail collectif où chacun a pu appréhender les différentes étapes (scénario, storyboard, création graphique, prises de vue, enregistrement sonore, bruitages, musiques, montage et générique)
Ils ont manipulés les outils de fabrication entre bricolages et technologies et constitué une équipe  de réalisation.
Réalisé à Busséol à partir de prises de vue du village que l’imaginaire vient transformer.
Avec : Arthur Bonneau, Simon Chamoux, Julot Cubizolles, Maé Feltz, Santiago Fruchard, Lalibela Fruchard, Guérin Léonard, Matéo Nigoul
Encadré par : Angèle Sperius, Méluz’art et Sabine Thuilier, Pixel[13]
Du 7 au 11 juillet 2014
Pour le découvrir : Panique en Ville

L’Emouvant Immobile en résidence à Quartier Général du 15 au 20 juillet 2014

 

 

L’Emouvant immobile, jeune structure marseillaise dont le but est de promouvoir des performances d’improvisations électro-acoustiques in situ, est accueillie pour sa première résidence de création de « Lointains échos du Big Bang », une performance musicale de Laurent Pernice*.

Ce que vous allez entendre dans ces casques n’est rien d’autre que notre environnement immédiat. Aucun son supplémentaire n’y est ajouté. Mais grâce à quelques modifications électro-acoustiques, vous pourrez écouter la face cachée de là où vous êtes, la mystérieuse musique des alentours

Sortie de Résidence : Samedi 19 juillet 2014 à la Brocante de Vic-le-Comte (63270) entre 10h et 17h
Retrouvez-nous place St Jean ou Bd Beussat …
Venez, installez-vous, prenez un casque et écoutez le son de ce qui se passe ici, maintenant et qui vient du début des temps …
N’hésitez pas, c’est gratuit !


*Laurent Pernice est compositeur et musicien. Il travaille depuis de nombreuses années avec la compagnie Pixel [13] et depuis plus récemment avec la compagnie Artonik pour la création de spectacles de rue. Il a créé « Lointains Échos du Big Bang » pour la compagnie L’Émouvant Immobile dont le but est de promouvoir des performances d’improvisations électro-acoustiques in situ…

Contact : 
L’Emouvant Immobile
06 11 89 20 54
lemouvantimmobile99@gmail.com
Cité des Associations – Boite 423
93, La Canebière – 13001 Marseille

La brocante de Vic le Comte est organisée par les Artisans et Commerçants de la Comté
PIXEL[13] reçoit le soutien de la DRAC Auvergne 



Atelier stop motion : Projecteurs sur le village du 7 au 11 Juillet 2014

Projecteurs sur le Village 

Atelier en association avec Méluz’art

 
# 7 – 11 juillet 2014
ATELIER 8 – 12 ans

Réalisation d’un film d’animation imaginaire sur le village
Atelier pour attaquer les vacances en création

Lieu : Quartier Général – Busséol (63)
Horaires : 10h-17h
Tarif : 60€ ( +2€ d’adhésion)
Inscription : obligatoire pour l’ensemble de l’atelier
Repas : pique-nique tiré du sac
Attention nombre de place limité – Inscription avant le vendredi 27 juin (dossier d’inscription sur demande : 04 73 78 23 20 ou pixel@pixel13.org)

PIXEL[13] reçoit le soutient de la DRAC Auvergne et la mairie de Busséol

Dimanche 2 Juin / Rendez vous au Jardin avec le collectif Chabbouba (Tunisie)

Dans la cadre de rendez vous au jardin, dimanche 2 mai à Partir de 12h30 à  Quartier Général, Pique Nique musical, performance et installations dans le jardin avec le collectif Chabbouba.

Chabbouba est un collectif tunisien installé à Tunis
Il est constitué de cinq artistes qui travaillent sur la
recherche sonore, visuelle et la récupération.
En résidence à Quartier Général pendant deux
semaines ils vous présenteront des bribes de leurs
recherches et  de leur nouvelle création Stambeli Urbain.
Sons glanés . . . matières récupérées . . . nature-machine
autant de rencontres à venir découvrir

Pique-nique tiré du sac à partir de 12h30
Sur place : couscous et boissons
(en cas de pluie, repli dans la salle polyvalente du village)

Le Collectif Chabbouba (Tunis) en résidence à Quartier Général du 21/05 au 05/06/2013

Chabbouba est un collectif composé de cinq
artistes tunisiens multidisciplinaires qui travaillent
sur la recherche sonore, visuelle et la récupération.
Au cours de leur résidence à Quartier Général, les artistes travailleront  sur la préparation dʼune installation-performance, poursuite de leur  recherche artistique lancée  autour de la création Stambéli Urbain.
Stambéli urbain est la réunion de lʼhéritage
culturel du Stambéli et de lʼunivers musical
contemporain. Revisiter et revivifier la tradition
à travers une démarche expérimentale,
habiller la transe enivrante du Stambéli avec
une anarchie rythmique, tel est lʼunivers
sonore quʼoffrent ces artistes ; Une fusion qui
sʼarrange autour de lʼafro-Tunisien, les
rythmes urbain, le scratch, le piano contemporain
et lʼenvironnement sonore …
Etant à la base uniquement un projet musical, Stambeli Urbain rencontrera lʼimage ainsi que les nouvelles techniques visuelles. Chaque création musicale sera accompagnée par un visuel,la création finale constituant un tableau multidisciplinaire intégrant des sculptures qui sont faites de matières récupérées et qui parlent de la nature-machine et du monde Stambeli.
Les sculptures sont une partie essentielle de cette installation où les musiciens se rencontrent et jouent autours.
Le long des routes, sur les décharges, sur les chantiers des ferrailleurs, existent les occasions d’exercer l’imaginaire, de créer les formes d’un environnement domestique spécifique, de restituer à l’existence ce qui a été voué à la destruction. ʻʼRien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ʻʼ En art,
récupérer signifie recueillir. Le dénicheur Amine Nourri (batteur du collectif) va recueillir pour détourner, matières et matériaux ayant perdu toute valeur sociale afin de tenter modestement de concevoir une image humaine des personnages oubliés du Stambéli.

Cour TT r² = Surface d’échange : JOUR 7