Remonter à la source

Une proposition artistique de Pixel[13] dans le cadre de Effervescences et des journées européennes du patrimoine.

Du 11 au 14 avril 2019, Alex et Karel, artistes du collectif Pixel[13], ont remonté l’Artière, depuis sa confluence aux Martres d’Artière jusqu’à sa source dans les volcans à Saint-Genès-Champanelle.

Quatre journées et trois nuits d’expédition urbaine, progressant sur un terrain parfois hostile, à suivre en marchant au plus près les 52 km que parcourt cette petite rivière qui traverse l’agglomération clermontoise et ses 150 dernières années d’urbanisation.

Équipé d’une carte, de votre smartphone ou d’un lecteur mp3 et de votre casque audio ou d’une enceinte mobile, prenez la route à votre tour sur les traces de ces aventuriers de proximité. Remontez à la source le long de 3 parcours thématiques sur les rives de l’Artière en écoutant, au cours de votre balade, des extraits sonores de cette aventure accompagnés par les voix de figures locales invitées par les artistes à réagir, avec la complicité de radio Arverne.

Pour une balade agréable, prenez des vêtements et des chaussures de marche adaptés, votre smartphone avec sa batterie chargée et équipé d’un lecteur de QR codes, votre casque audio ou votre enceinte mobile, une bouteille d’eau, et éventuellement un pique-nique.

3 POINTS DE DÉPART – 3 PARCOURS

Les cartes vous seront remises gratuitement au départ de chacune des marches les 21 et 22 septembre 2019 à l’occasion d’Effervescences et des journées européennes de patrimoine.
Si vous ne souhaitez pas utiliser vos données mobiles, vous avez la possibilité de télécharger l’intégralité des plages sonores en mp3 avant votre départ.
Ceci est impératif pour le parcours 3 “l’eau dans tous ses états” car il ne bénéficie pas d’une couverture 4G complète.

PARCOURS 1 – L’Aventure avec un grand A
De la gare La Pardieu à la Place des Ramacles à Aubière

PARCOURS 2 – L’eau dans tous ses états
Du bassin d’orage de Beaumont à l’Arténium de Ceyrat

PARCOURS 3 – Il faut manger !
Des Gorges de Ceyrat à la zone humide de Saint-Genès-Champanelle

Architecture(s) Art(s) Espace(s) public(s)